mardi 30 octobre 2018

ALBA ECSTASY: The Floating Body (2018)

“Ambient! Indeed, very ambient and relaxing EM”
1 The Floating Body 30:00
Alba Ecstasy Music (DDL 30:00)
(Ambient)
==================================
   **Chronique en français plus bas**
==================================
A wave that multiplies its reverb arc. The latter who does the same, and even to infinity, in a mirror effect where the half-circles of this wave extend and get lost beyond the horizon never stops to reflect the heart of its mission; make us sleep! Carved in Steve Roach's reflections, “The Floating Body” offers 30 minutes of ambient and rather relaxing music which is ideal for slipping into a deep sleep. Alba Ecxtasy even targets an absolute energy regeneration. Yes, we fall asleep without any difficulty. The movement is simple, linear and minimalist with delicate sonic buds which sparkle very discreetly in the shadow of this sonic half-moon that continues to radiate its solitary song on subtle circadian beats that Alba Ecstasy adds well before our senses intercept them. A deja-heard effect! Maybe, except that here its appearance without invitation adds a seductive aspect to ambient music that I would describe as seductive, as it is literally relaxing and without additives to awaken the ghosts of the night ...You see the genre?
Have I been reinvigorated? Restored with a new desire to face my next 24 hours? The question suits me very well given my physical condition. But no! I didn't do tap-dancing the morning after my sleep with the waves and the beats of “The Floating Body”. But I slept ... and very well even. And for the price ... one doesn't lose sleep!
Sylvain Lupari (October 29th, 2018)

synth&sequences.com
Available at Alba Ecstasy's Bandcamp
===============================================================================
                                               CHRONIQUE en FRANÇAIS
===============================================================================

Une onde qui multiplie son arc de réverbération. Ce dernier qui en fait autant, et même à l'infini, dans un effet de miroir où s'étendent et se perdent les demi-cercles de cette onde qui n'arrête pourtant jamais de refléter le cœur de sa mission; nous faire dormir! Sculpté dans les réflexions de Steve Roach, “The Floating Body” propose 30 minutes de musique ambiante et plutôt relaxante qui est idéale pour nous glisser vers un sommeil profond. Alba Ecxtasy vise même une absolue régénération énergétique. Eh oui, on s'endort sans aucune difficulté. Le mouvement est simple, linéaire et minimaliste avec de délicats bourgeons soniques qui pétillent bien discrètement à l'ombre de cette demi-lune sonore qui ne cesse de faire rayonner son chant solitaire sur de subtils battements circadiens qu'Alba Ecstasy ajoute bien avant que nos sens les interceptent. Du déjà-entendu, sauf qu'ici son apparition sans invitation ajoute un séduisant aspect à une musique ambiante que je qualifierais de séduisante, tant elle est littéralement reposante et sans additif fait pour éveiller les spectres de la nuit…Vous voyez le genre?
Ai-je été revigoré? Ragaillardi avec un désir nouveau d'affronter mes prochaines 24 heures? La question m'est toute destinée étant donné ma condition physique. Mais non! Je n'ai pas dansé les claquettes le lendemain suivant mon sommeil avec les ondes et les battements de “The Floating Body”. Mais j'ai dormi…Et très bien même. Et pour le prix…on ne perd pas le sommeil!

Sylvain Lupari 29/10/18

Aucun commentaire:

Publier un commentaire